Contacts et informations pratiques

Sur cette page

  • Contacts et informations pratiques
  • Feuille dominicale
  • Foire aux questions sur les sacrements et les sépultures

Contacts

Echanges téléphoniques V2.

 

Feuille dominicale

Vous la retrouvez au fond des églises et chapelles et sur la page du site web ici

Foire aux questions

rubrique encore en cours de rédaction. Actualisé au 11 avril.

Les sacrements 
  • Baptême

Jusqu’à nouvel avis, nous ne célébrerons pas de baptême dans les paroisses avant le mois de juillet. Les familles qui voudraient mieux connaître les dispositions pour le baptême de leur enfant (modalités, dates, préparations) peuvent toujours prendre contact avec les paroisses. Si une question de baptême en extrême urgence devait survenir, n’hésitez pas à appeler un prêtre pour discerner et être accompagné dans ces circonstances.

  • Communion

Les enfants qui se préparaient cette année à la première communion ont tous communié au cours d’une messe célébrée un dimanche soir dans leur village entre janvier et mars. Pour la grande fête des communiants prévue à l’Ascension, nous ne pouvons rien prévoir pour l’instant. Merci de la participation des petits et des grands aux activités qui mettent en communion pour vivre en « paroisses à la maison ».

Jusqu’à nouvel avis, participer à la messe et recevoir la communion n’est pas possible. Nous sommes invités à une communion de désir. Dieu voit, entend et accompagne notre désir de communion.

  • Pardon

Un groupe d’enfants inscrits au Pardon cette année a vécu la célébration du premier pardon. L’autre groupe n’a pu le faire. Une célébration sera proposée à une date ultérieure. Merci de la participation des petits et des grands aux activités qui mettent en communion pour vivre en « paroisses à la maison ».

Si une personne désire vivre le sacrement de la réconciliation, le pape François nous rappelle qu’en ces temps de confinement, nous sommes invités à déposer notre pardon et notre contrition dans le cœur de Dieu. Vous trouverez sur notre site « une évocation de la miséricorde » pour vous accompagner dans une démarche de pardon. En cas de besoin ou de questions, vous pouvez toujours appeler un prêtre.

  • Mariage

Jusqu’à nouvel avis, nous ne célébrerons pas de mariage dans les paroisses avant le mois de juillet. Les fiancés qui voudraient mieux connaître les dispositions pour leur mariage peuvent toujours prendre contact avec les paroisses.

  • Confirmation

Pour les enfants qui se préparent à la confirmation, les rencontres prévues ont été annulées jusqu’à nouvel avis. Les animateurs veilleront à vous informer sur la suite du parcours en temps utile. Merci de la participation des petits et des grands aux activités qui mettent en communion pour vivre en « paroisses à la maison ».

  • Onction des malades

La distance sociale empêche de donner le sacrement des malades mais elle permet une prière en faveur des malades. En cas de nécessité, il est toujours possible d’envisager un dialogue avec le prêtre et le personnel médical.

 

Les sépultures

Dans le respect des dispositions des autorités civiles, les sépultures sont célébrées dans la stricte intimité. Nous veillons à accueillir et à accompagner chaque famille. Nous nous adaptons aux circonstances et aux demandes des familles.

  • Accueil et accompagnement des familles

N’hésitez pas à appeler les prêtres des paroisses, ils vous accompagneront au mieux et seront particulièrement à votre écoute pour s’adapter à la tristesse, la détresse que vous partagez en ce temps de deuil.

  • Célébration

N’hésitez pas à regarder avec les prêtres ce qui conviendra le mieux pour vous accompagner dans le deuil. Les circonstances de la maladie et du confinement sont différentes pour chaque famille. Chants, choix des textes, préparation de la célébration, prière à la crypte, moment au cimetière sont aménagés en lien avec vous.

  • Et pour tous ceux et celles qui désirent se faire proches

C’est une souffrance de plus que d’être contraint de vivre le deuil dans l’intimité. Plusieurs rituels sont possibles pour honorer la mémoire d’un proche défunt : vous pouvez par exemple manifester votre présence en priant pour le défunt quand vous lisez l’annonce du décès dans le Nouvelliste ou en allumant une bougie dans votre maison. Que ce souhait prononcé à l’issue de chaque messe d’adieu inspire votre démarche : « Que toute marque d’affection, tout geste d’amitié que vous donnerez, soit pour vous signe de cette paix qu’ensemble nous avons cherchée ! »  Il est difficile de faire son deuil en temps de confinement, comme prêtres des paroisses, nous essayons d’offrir en votre nom un chemin de paix pour chacun.